Aérodynamisme

Des vélos testés dans des conditions de vents réelles

En cyclisme de haute performance, chaque seconde compte, et chaque économie de traînée, si mince soit-elle, est capitale. Ici, l’aérodynamisme change tout. En testant nos vélos dans des conditions de vent réelles, nous nous assurons de livrer des produits infiniment plus précis et plus compétitifs.

Dynamique des fluides numérique (CFD)

Les vélos Argon 18 sont soumis à des analyses CDF (Computational Fluid Dynamics) extrêmement poussées. L’analyse CFD consiste à simuler sur ordinateur les écoulements de fluides intervenant dans la conception aérodynamique des vélos.

Tests en soufflerie

En soufflerie, les vélos de Argon 18 sont testés à des angles d’embardée de 5° à 20°, ce qui correspond aux véritables conditions du vent en situation réelle. Cela nous permet non seulement de comparer nos vélos entre eux, mais aussi de nous démarquer nettement de la compétition.

Essais en vélodrome

Ultime étape de tests aérodynamiques, les essais en vélodrome sont cruciaux. Ils permettent notamment de réaliser de précieux gains aérodynamiques en mettant à l’épreuve le vélo en situation concrète, avec un coureur, le tout dans le but de trouver le positionnement suprême.

Coefficient de traînée (CDA)

La surface de traînée – ou CDA – est un indicateur véritable du rendement aérodynamique. On obtient la valeur CDA en produisant le coefficient de traînée d’un corps donné et de sa surface frontale. Contrairement aux watts et aux grammes, la valeur CDA n’est pas tributaire des conditions d’essai variables telles que la vélocité ou la densité de l’air. La valeur CDA est constante et, par conséquent, ne peut pas être prêtée à interprétation.

Restez en tête avec l’infolettre Argon 18